Devenir référenceur

Etes vous prêt pour devenir un futur Référenceur ?

Devenir référenceur

Le sujet du jour est : comment devenir référenceur ? Est-ce que c’est possible ou c’est pas possible ? Quelles sont les étapes à suivre pour devenir référenceur ? Attention donc, cette vidéo s’adresse à des gens qui veulent en faire leur profession et non pas des gens qui cherchent des techniques pour se référencer. C’est vraiment différent. On verra ça bien sûr après l’intro.

Ce qui est intéressant quand même dans ce milieu-là, comme dans le milieu internet en général à l’heure actuelle, c’est que, au niveau de l’emploi, eh bien oui, l’emploi est très bon. Et il faut savoir que les gens qui sont arrivés dans ce milieu-là n’étaient pas des gens qui étaient tout de suite, on va dire, opérationnels et qui venaient tout de suite aussi ce milieu-là. Automatiquement, ils venaient. Ils sont très souvent des autodidactes. La moitié des gens, à peu près selon des études, des sondages qui ont été faits par le SIO CAMP, bonne partie sont des autodidactes. Donc, c’est là où c’est intéressant. Donc, l’emploi marche. Il y a une très forte demande dans le milieu. Alors ça peut être au niveau des agences web ou niveau, ce qu’on appelle aussi, du milieu des annonceurs. Au niveau salarial, on peut partir facilement de 32K. Jusque quand vous êtes très bon, on peut aller facilement à 45k, à voir encore plus si vous prenez encore plus d’expérience.

Acquérir le vocabulaire spécifique au domaine du référencement naturel

Alors maintenant, on va voir un peu les points essentiels, pour moi, qu’il faut, on va dire, étudier pour devenir un référenceur. J’ai pas dit pour vraiment devenir un bon référenceur, mais pour avoir un niveau et voir effectivement si ce travail peut vous intéresser. Oui, et alors là, je peux vous dire que dans celui-là, il y a un paquet de vocabulaire, il y a un paquet d’acronymes, il y a un paquet aussi d’acronymes anglais, l’acronyme français, et toute une ribambelle de mots qui sont vraiment connotés, comme “indexation”, “soumission”, “redirections”, plein de choses en fait de vocabulaire qui vont falloir bien prendre en compte, je pense, dès le départ dans ce métier, pour pouvoir au moins communiquer avec tout le monde. Bah oui, parce que sinon, ça va être dur quand vous êtes dans une réunion ou que vous êtes dans un blog et que vous commencez un petit peu à étudier ce milieu-là. Ça va être très dur pour vous si vous n’avez pas déjà un glossaire à la base, que vous ayez.

Se documenter sur le domaine du référencement naturel

Deuxième conseil que je vous propose, que je vous préconise aussi, c’est d’aller bien sûr lire les bouquins, dont un fameux bouquin qui en est à sa 10e édition, « Le référencement naturel » de Sébastien Monnier et Olivier Andrieu, qui sera une nouvelle bible. Je vous le mets très simplement si vous voulez dans la description, et je vous conseille aussi fortement d’aller voir, et en tout cas d’aller acheter son bouquin, ainsi que de regarder des tutoriels sur internet. Il y en a pas mal, ou des blogs carrément, sur le milieu du SEO. Mais en tout cas, vous pouvez déjà aller voir ces blogs, ces actualités, et regarder les vidéos. Au moins ça nous donnera une idée de votre appétence, on va dire, pour ce milieu ou alors pas du tout, et tout de suite vous vous arrêtez là.

S’informer au-delà du SIO sur le monde du web en générale

Donc, ça c’est la première chose : lire et regarder. Mais en fait, il va falloir que via le vocabulaire et via les tutoriels et les bouquins que vous aurez commencé à apprendre, pourquoi il est essentiel aussi de ne pas vous arrêter seulement au SEO. Parce qu’en fait, vous êtes quelqu’un qui va être un petit peu un maillon entre toute l’équipe qui va s’occuper, on va dire, du site internet dans un ordre général. Il va falloir que vous parliez aussi bien, peut-être, de nom de domaine, de serveurs, d’hébergement, de rédaction web, et bien sûr de l’équipe de développement, voire ensuite de l’équipe de marketing. Donc, il va falloir que vous ayez quand même une vision d’ensemble pour que vous puissiez en fait discuter avec toutes ces personnes-là. Le SEO rentre vraiment, et au fur et à mesure du temps, ce qu’on a pu voir, c’est que ce métier évolue avec une espèce de plus forte interaction avec ces différentes personnes. Donc, si vous manquez de vocabulaire et de connaissance par rapport à tous ces métiers-là, ça va être dur de discuter avec eux. Attention, je dis bien que vous devez avoir une connaissance de ces milieux du développement, du nom de domaine, de l’hébergement, des serveurs, mais je ne dis pas que vous devez devenir un expert. Attention, on ne va pas vous demander d’aller coder du PHP, du JavaScript ou de l’HTML. On va aller ailleurs, juste pour que vous compreniez comment ça se passe, oui, et que vous puissiez discuter avec ces personnes, oui, mais pas que vous deveniez ou remplaciez le développeur. Ce n’est pas votre boulot. Vous, votre boulot, c’est d’essayer de faire passer le maximum d’informations, de faire comprendre qu’il est utile de faire telle ou telle correction dans un site internet, ou des modifications par rapport aux serveurs, afin d’améliorer le site internet et afin d’améliorer le business autour de ces sites internet. C’est là, en fait, et donc il faut être à un moment donné un espèce de médiateur, en fait, qui va arrondir les angles pour essayer de faire passer au maximum ces préconisations qui vont être faites.

L’importance de la pratique dans le domaine du référencement naturel

Le troisième conseil que je vous donne, et que je vous conseille, c’est d’expérimenter davantage. Donc, on a lu, on a regardé, et on se dit “tiens, ça commence à me titiller, et si je passais à l’action ?” Bah oui, passer à l’action, c’est ce que je vous conseille. Expérimentez, faites, créez un blog, faites-vous un site, même bidon, ce n’est pas grave, mais en tout cas, expérimentez. Avant, il y avait des jeux concours aussi qui vous permettaient un peu de vous évaluer, ou de vous juger par rapport à d’autres. En tout cas, expérimentez, et ça, vraiment, c’est important. Parce que dans ce milieu-là, il n’y a pas seulement le côté apprentissage théorique qui est important à prendre en compte, mais surtout c’est l’empirisme, c’est-à-dire que ce sont les expériences que vous allez faire sur vos sites internet qui vont permettre de dire “ah, j’ai fait l’action A, j’ai eu tel résultat qui a fait que A a marché, donc ok, et si je faisais pareil sur un autre site ? À la rigueur sur les sites X et Y, pourquoi pas ?” Parce que si vous n’expérimentez pas, vous imaginez bien que, on va peut-être pas tout, mais on va faire attention à ce que vous allez faire si vous rentrez en agence, parce que vous pouvez avoir des sites internet derrière qui hébergent déjà, qui ont déjà du chiffre d’affaires, et qui ne peuvent pas se permettre que vous les mettiez au fin fond de Google et que leur chiffre d’affaires fasse 0. Donc là-dessus, il faudra faire très attention à bien expérimenter vous-même, et en tout cas à vous renseigner au cas où, dans les agences, est-ce que je fais telle action ? Quand vous êtes jeunes, ça craint pas. Et évidemment, les anciens vous diront oui ou non, et vous expliqueront pourquoi. Parce que eux, ils ont peut-être fait ça aussi, ils ont fait planter un site. Bon, il vaut mieux faire planter les siens que ceux des autres, croyez-moi, c’est bon aussi pour votre business et c’est bon aussi pour l’agence. Donc, en parlant de ça, ça rejoint un petit peu ce que j’expliquais : expérimentez. Il va falloir multiplier les expériences. Parce que bon, j’ai réussi un blog, j’ai réussi à monter un truc. Est-ce qu’en faisant ce que j’ai fait déjà sur mon blog, est-ce que je vais pouvoir le faire pareil sur un site d’e-commerce ? Bah, ce n’est pas dit. Ce n’est pas dit parce que c’est peut-être un autre milieu. Il y a de l’achat à faire, il y a de la conversion, et ce n’est pas dit que les concurrents soient si élevés.

 Donc, en fait, il y a plein de paramètres. C’est pour ça que le référenceur, ou vos amis qui travailleront avec vous, vous dira toujours “ça dépend”. En effet, les référenceurs vous diront beaucoup “ça dépend”, pas parce que ça dépend, ça dépasse confère le splendide, mais surtout parce que, en fait, pourquoi les référenceurs disent souvent ça ? En fait, il y a tellement une ribambelle de paramètres à prendre en compte, de variables à prendre en compte, que avoir une réponse oui/non n’est pas si clair que ça. Ça dépend, parce que ça peut dépendre du site, ça dépend des moments, ça dépend de la structure, ça dépend du marché, ça dépend de la concurrence, ça dépend de la vélocité, un peu de la concurrence sur le SIO. Donc, au final, ça peut dépendre. Mais en tout cas, il vous dira, il arrivera peut-être à vous expliquer pourquoi vous êtes planté, pourquoi sur ce type de site, il ne faut pas faire ça, faire plutôt d’autres actions, et que ça marchera comme ça. Et ça, c’est important aussi à voir.

L’ouverture d’esprit et une grande capacité d’adaptation dans ce domaine

Le dernier point que je souhaite souligner et qui est vraiment important à comprendre dans ce domaine, surtout si vous êtes prêt à vous y engager, c’est d’être ouvert. Cela signifie avoir la capacité de remettre en question ses connaissances, d’être ouvert d’esprit et de toujours chercher à s’éduquer, lire, se cultiver et remettre en question ce que l’on a déjà appris. Être ouvert implique également d’écouter les expériences des autres, car elles peuvent être très enrichissantes. Il est important de compiler toutes les informations que vous avez pu voir, entendre et analyser, et peut-être même changer complètement votre état d’esprit lorsque cela est nécessaire. Certaines personnes sont capables de le faire, de se dire qu’il faut changer parce que les critères et les paramètres ont changé, tandis que d’autres ont du mal à sortir de leur zone de confort. Malheureusement, cela ne fonctionnera pas toujours selon les mêmes principes. Si vous êtes capable de remettre en question vos certitudes et de vous réadapter, vous êtes fait pour ce métier.

Il est également important de prendre en compte l’environnement de travail dans les agences. Si vous êtes capable de relever des défis et de vous adapter constamment, vous risquez de vous ennuyer si l’agence ou le milieu dans lequel vous travaillez ne vous permet pas de vous cultiver et d’apprendre en permanence, ou si on ne vous propose pas de challenges concrets et d’expériences variées. Il est donc essentiel que les agences et les annonceurs vous offrent ces opportunités de développement et de En conclusion de cette vidéo, n’oubliez pas que j’ai mis en place sur Misterindex.com une formation intitulée “Blog Rentabilité”. Allez-y et suivez cette formation sur cinq semaines. C’est une occasion de commencer à acquérir du vocabulaire et de mettre en place votre première expérience tout en ayant peut-être quelques revenus. Ne vous méprenez pas, je ne vais pas vous dire que grâce à cette formation, vous allez gagner dix mille euros en une semaine. Evidemment, je suis très loin de ça, ce qui vous dit ça bienvenue aux vendeurs de rêve. Mais je n’en suis pas un.

Publications similaires