Méthode de gestion de projet : nouvelle vision

Comment peut-on réduire, supprimer les problèmes de livraison, de délai et qualité dans un projet web ?

Je suis sur que vous avez connu ces problèmes en agence web ou subit ces problèmes en tant que client. D’après mon expérience, des échanges que j’ai eu avec des agences, des clients, je suis venu à la conclusion que ce sont les méthodes agiles (Scrum, Lean …) ou les méthodes classiques ne sont pas adaptées à l’univers web. En règle générale, elles sont souvent détournées ou sous utilisées.

Tout d’abord un rappel, il existe 2 méthodologies de gestion de projet :

  • le cycle en V ou cascade : méthode classique (rappel : cahier des charges précis, effet tunnel, visibilité du projet à la livraison du projet)
  • les méthodes agiles : cahier des charges light, équipe autour du projet, communication importante avec le chargé de projet.

Autres points importants à soulever, ce sont des méthodes qui sont pour moi plus adaptées au logiciel informatique qu’à l’univers du web. Où est l’utilisateur dans les méthodes ? Par conséquent comment peut on détecter les problèmes afin d’améliorer l’expérience utilisateur (UX). De plus, dans le cycle classique, l’évolutivité du projet est quasi nulle, dès lors à mon avis je pense qu’il est essentiel de stabiliser de plus en plus le site internet dans sa structure : soit dans un format CMS Framework open source, soit propriétaire ou fait maison. Donc plutôt de tout repartir de 0 tous les 3-5 ans, reprendre la structure avec les fonctionnalités déjà mises en place,

Dans les 2 cas, je vais soulever plusieurs problèmes :

  • les effets tunnels sont dans les 2 cas présents, provoquant la perte de visibilité du client face au projet
  • les livrables sont validés par le chargé de projet, est-il vraiment conforme au besoin de l’utilisateur ?
  • les besoins exprimés par le client, ont-ils été vu du coté du persona ou seulement de lui et/ou du comité de pilotage
  • la mise en place de la culture agile demande une certaine capacité à la remise en cause côté client, est-il prêt à cela ?

En conclusion :

  • Le développeur va valider le livrable en fonction des tests utilisateurs et non pas ses tests dans une condition d’utilisateur final (sic)
  • le chargé de projet n’est plus sollicité et sera sur que la fonction livrée sera conforme à ses utilisateurs.

Ce qui demande :

  • une connaissance des objectifs
  • une connaissance de la cible / persona
  • recrutement des utilisateurs
  • implication plus forte de l’UX et du webmarketing

En résumé

Objectifs

Persona

User Experience

Itération

 

Share Button

Warning: Missing argument 1 for cwppos_show_review(), called in /home/misterin/public_html/wp-content/themes/flat/content-single.php on line 29 and defined in /home/misterin/public_html/wp-content/plugins/wp-product-review/includes/legacy.php on line 18