Si vous désirez savoir à qui appartient la marque bloquée lors de votre création d’annonces sur Google Adwords :

https://services.google.com/inquiry/aw_tmauth?hl=fr 

Cliquez sur non puis indiquez votre email et la marque que vous désirez afficher dans votre annonce

Google vous renvoit un email avec le nom de la personne à contacter pour être mis en whitelist au niveau de la marque

Share Button

Si vous appelez Google à Dublin, ils vous diront de passer par l’API, car Google Adwords n’est pas foutu d’avoir un fichier vous présentant correctement les infos en CSV ou xls. J’ai cherché à avoir un exemple concret de ce qu’ils attendent dans leur fichier d’import. (import feuille de calcul).

Quelques précisions, quand vous importez vos annonces, il faut que vos groupes d’annonces existent déjà.

  1. Etape, exporter vos annonces et remplacer les têtes de colonne
Ligne de description 1 Ligne de description 2 Titre 1 Titre 2 Description URL à afficher URL de destination URL finale
Headline 1 Headline 2 Description Path 1 Path 2 Final URL Campaign Ad Group

 

Garder seulement les colonnes ci dessus ! A supprimer l’url de destination et à afficher qui passe en Chemin 1 et 2.

2. Etape : corrigez si vous dépassez les tailles des nouveaux champs

Il faudra penser à créer un mot clé dans le chemin 1 et 2. Si vous n’avez pas de mots clés dans l’ancienne version dans les urls à afficher.

Avec la fonction =nbcar() calculez 15 caractères et 15 caractères pour le Path 1 et 2 (chemin 1, chemin 2)

30 caractères et 30 caractères  pour le titre 1 et titre 2 (Headline 1 et Headline 2) et 60 caractères  pour la description.

3. Téléchargez votre fichier, il vous indique le nombre d’erreurs, à surveiller pour ne pas importer, sinon il genère à chaque fois vos annonces. Identifiez les problèmes d’import, et corrigez les avec de mettre en place définitivement vos annonces.

Si vous aviez mis des mots clés dans les URL d’affichage, vous allez pouvoir les reprendre le Chemin 1 et 2, avec une fonction Excel ou Impress.

 

Share Button

Ceci a été ma plus grosse galère en 16 ans de création de site web. J’ai loué un VPS SSD, si vous avez votre nom de domaine non hébergé chez OVH, c’est une catastrophe. Si vous avez aucune notion avec Putty, oubliez la formule avec WP installé automatiquement.

Il faut prendre un Centos et encore la galère n’est pas fini, car il faudra créer dans le Cpanel un nouveau compte.

Vous connectez avec ce nouveau compte pour créer la base de données, les fichiers via FTP seront à mettre dans le /home/nom puis dans www ou publichtml.

N’oubliez pas de créer une zone dns secondaire

Du coté registrar, vous mettrez le ns1.nomdedomaine et votre zone dns secondaire.

Il se peut que vous arriviez sur ndd.com/cgi-sys/defaultwebpage.cgi  si c’est le cas, supprimez votre cache navigateur

Enfin le tour est joué, j’ai réussi à mettre en place au bout d’une semaine, car il n’y a aucun tuto qui existe sur le sujet !!!

Share Button

Lire la suite de

Share Button

Share Button

(En cours) Cette année 2016 fut un bon cru, de bonnes interventions. A partir de ces 2 jours, j’en tire quelque conclusions :

  • Outil d’analyse statistique ou DMP (Data Management Platform) à internaliser (cf les cookies)
  • AMP en stand by (pour les gros médias)
  • L’ASO (Apps Store Optimization)
  • Pourquoi pas faire sa carte d’identité numérique (e-réputation personnelle)

Les slides : Lire la suite de

Share Button

Je serai présent dans les 2 événements cette année encore. Par contre à Nantes je serai le speaker en fin de journée sur le thème : Comment travailler son SEO lors des périodes stratégiques ? https://www.seo-camp.org/seo-campus-nantes-samedi-20-fevrier-2016/

 

SEO Campus 2016

Share Button

Après l’ergonomie mobile, la vitesse sur mobile sera un impact pour Google mettez vous à AMP.

Javascript de plus en plus présent, le codeur PHP Mysql faudra ajouter aussi le JS dans son métier.

Expérience utilisateur et référencement vont devoir se marier ! Je vous ai fait un résumé des tendances 2016 pour le monde internet et l’e-commerce.

Lire la suite de

Share Button

Après l’installation, j’ai eu quelques problèmes pour bien mettre en place ce plugin sous Joomla 3.4

1 -Résoudre le pb d’import

il suffit d’ajouter un code dans un fichier php

2- Mettre la description
components/com_jea/views/properties/tmpl/default.php
A l’endroit où ajouter la description, coller ce code  :
<?php echo $row->description ?>

Mettre la description dans la fiche
bug avec template.css commentez la class .clr
/*

– Retrait le index.php dans l’url
renommez le fichier htaccess.txt en .htaccess et configurez dans le paramètre Système/configuration

Share Button

Titres

<h1></h1> : titre 1er niveau
<h2></h2> : titre 2ème niveau
<h3></h3> : titre 3ème niveau

<h4></h4>

<h5></h5>

<h6></h6>

Éléments de texte

<p></p> :
paragraphe
<ul></ul> :
liste à puce
<ol></ol> :
liste numérotée
<li></li> :
élement d’une liste
<a href= » »></a> :
lien hypertexte  <a href= »http://wwww.paris.fr »>Paris</a>
<a href= »contact.html »>Contact</a>

<img>
src= »nomdefichier » : emplacement et nom du fichier image (format  jpg, gif, png).
align= »top|middle|bottom|left|right » : aligner l’image en haut|au milieu|en bas|gauche|droite.
width=x : largeur de x pixels.
height=y : hauteur de y pixels.
border=x : bordure de x pixels.
alt= »texte » : affiche ce texte lorsque l’image n’est pas affichable ou lorsque la souris reste pointée dessus.

ex: <img src= »rose.jpg » alt= »fleur rose » />

Tableau

<table></table> :
tableau
<tr></tr> :
ligne du tableau
<td></td> :
cellule du tableau (colonne)

Structure et habillage

<div></div> :
définition de blocs, regroupement d’éléments de type block
<span></span> :
habillage d’éléments de manière inline

Share Button